AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
 run for cover. (kai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

run for cover. (kai) - Mer 10 Jan - 13:10

Amy sort de la rééducation. Elle progresse, c'est vrai, mais ce n'est pas encore totalement ça. Elle fait des efforts, sans penser à se ménager. Il n'y a que quand son corps lui rappelle qu'elle y va trop fort qu'elle se ressaisit un peu. Elle s'appuie sur ses béquilles, parce qu'elle sait qu'elle peut rapidement tomber. Elle a encore des faiblesses dans ses jambes, et elle sait que ça aurait pu être bien pire. Miraculée, c'est ce que le premier médecin qui l'a auscultée a dit. Elle ne se voit pas non plus de cette manière, mais elle sait qu'elle a eu la chance que d'autres n'ont pas eue. Elle a pris le bus pour se rendre jusque dans le quartier de son frère. Comme depuis qu'elle est revenue, on lui cède les places prioritaires, et elle les accepte avec une certaine amertume. Elle aimerait pouvoir faire celle qui va tenir debout, dans un bus qui roule à une vitesse folle, mais elle sait qu'elle ne le peut pas encore. Elle patiente jusqu'à l'arrêt le plus proche de chez lui, regardant dehors. Elle y va pour deux bonnes raisons. Le voir, déjà... Mais surtout essayer de faire qu'il arrête de broyer du noir. Elle ne sait que trop bien ce qu'il ressent. Amoureux d'une amie, de sa meilleure amie même, et se dire que jamais il ne l'intéressera en retour. C'est la triste routine de la brune, même quand elle a Mona face à elle. Elle refuse qu'il reste à se morfondre comme elle l'a souvent fait. Il est au courant de ça, c'est bien le seul à qui elle a osé confier ses sentiments pour la brune. Devant sa porte, elle se maintient à l'encadrement pour frapper doucement, espérant qu'il soit bien chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Ven 12 Jan - 9:23

ça faisait une semaine que tu restais cloîtrer chez toi, prétextant être malade pour ne pas voir à affronter la réalité de ce qu’il se passait dehors. tu ne pouvais pas voir ophelia parader avec son fiancé, ou lui tendre la cuillère pour goûter les gâteaux que tu avais choisi. c’était de plus en plus dur, même si tu prenais sur toi pour rester de marbre face à toutes ces formes d’attention qu’il recevait, et pas toi. tu étais sûrement un peu jaloux. même beaucoup. tu t’en rendais compte. les autres aussi. alors rester chez toi était la meilleure solution pour que personne ne t’embête avec ça. pour que personne ne te rabâche qu’il fallait que tu lui avoues tes sentiments avant qu’il ne soit trop tard. t’en étais conscient, mais trop peureux pour le faire. trop lâche qu’elle puisse rire et prendre ça pour une bonne blague. ce serait pire que tout. toujours en jogging et en tee-shirt dans ton canapé, tu entendis qu’on frappait à la porte. tu ne savais pas qui était le courageux qui était monté jusqu’ici, mais il partirait quand il comprendrait que tu n’ouvrirais pas. sous aucun prétexte. je suis malade, repassez plus tard. tu lanças d’un voix forte avant de simuler une quinte de toux. tous les prétextes étaient bons pour ne voir personne. tous les prétextes étaient bon pour réfléchir à ta situation, sans qu’on te dise comment agir et à quel moment. tu étais assez grand pour le savoir. ou pas, vu que ça faisait des années que tu étais épris de la même fille sans jamais lui avoir montré. tes amis avaient raison finalement, tu étais désespérant. au lieu d’y faire quelque chose, tu te renfrognas dans ton canapé, ton attention se reportant sur l’émotion imbécile qui se jouait sous tes yeux. il fallait vraiment que tu te bouges les fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

Re: run for cover. (kai) - Ven 12 Jan - 15:01

En sortant de la rééducation, Amy voulait aller voir son frère. Elle avait alors pris le bus jusqu'au pied de son immeuble, se voyant gracieusement offrir quelques places prioritaires. Elle ne le vit pas bien, mais elle doit saisir ce genre d'offres... Elle n'a pas vraiment le choix, même si elle se sent totalement réduite. Elle va mieux, mais pas au point de pouvoir marcher sans aide. Pas encore, c'est un long processus, qui lui paraît durer une éternité. Finalement arrivée devant chez lui, elle espère ne pas avoir fait le chemin. Elle aurait sûrement dû prévenir avant, mais maintenant qu'elle est là... Elle frappe alors à sa porte, quand même pressée de s'asseoir. Elle a beau prétendre que tout va bien, les efforts qu'elle doit faire l'épuisent. Avant, il lui en fallait tellement plus. Elle entend sa voix à travers la porte, qui prétexte qu'il est malade. Ça ne peut être que ça. Elle sait qu'il reste terré chez lui, qu'il broie du noir. Et elle ne veut pas ça pour lui. Ils sont soudés, depuis que Kai est entré dans la vie d'Amy, au point qu'il n'y a pas d'histoire de sang. C'est son frère, et ça ne se discute pas. Quiconque met ça en doute s'attire les foudres de la brune. C'est bien le seul membre de sa famille qu'elle aime vraiment, et dont elle est proche. « Et moi je suis handicapée. » lance-t-elle aussi fort. Si c'est elle, il va bien ouvrir non ? Il sait bien, dans quel état elle est. Il l'a ramassée à la petite cuillère même, après son accident. Ses jambes faiblissent, ses bras aussi à force de s'appuyer sur ses béquilles. « Tu m'ouvres Kai s'il-te-plaît ? » ajoute-t-elle, toujours de manière à ce qu'il l'entende à travers la porte.

_________________


love&friendship
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. @annlanders ≈ › alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Sam 13 Jan - 22:56

tu savais qu’il n’y avait pas plus enfantin comme réaction de prétexter être malade pour éviter de recevoir des visiteurs. mais tu n’avais pas la tête à ce qu’on te pose mille questions sur le pourquoi du comment. tu ne voulais pas qu’on t’agace avec des choses que tu savais déjà. avec des choses qui n’avaient plus aucune importance puisqu’ophelia allait se marier et que ce n’était pas avec toi. alors enfoncé dans ton canapé, tu ignoras les coups à ta porte. tu ignoras la personne qui avait fait l’effort de venir jusqu’à chez toi. ça lui servirait de leçon. et moi je suis handicapée. te répondit une voix à l’extérieure. une voix qui te fit soupirer longuement. maintenant que tu savais qui se tenait derrière ta porte, tu ne pouvais plus ne plus ouvrir. tu savais qu’elle avait dû faire un effort impossible pour arriver jusqu’ici avec ses béquilles, alors que tu lui avais formellement interdit de faire le moindre effort. elle devait se reposer pour guérir plus vite. elle devait se reposer pour éviter de se refaire mal. tu m'ouvres kai s'il-te-plaît ? avant même qu’elle ne reprenne la parole, tu t’étais levé pour aller lui ouvrir. pas parce que tu voulais la voir, mais parce que tu ne voulais pas qu’elle reste debout trop longtemps. tu passas une main dans les cheveux histoire de les dompter un peu pour ne pas paraître trop négligé. puis tu ouvris la porte, affichant une moue boudeuse à ta sœur. combien de fois je t’ai dit de pas forcer sur tes jambes hein ? tu savais qu’elle n’en faisait qu’à sa tête, peu importe les conseils que tu pouvais lui donner. tu te décalas pour la laisser entrer, résistant à l’envie de la porter jusqu’au canapé où elle pourrait enfin se reposer. qu’est-ce que tu fais là alors que t’es censée te reposer ? tu dis en soupirant. c’était pas que t’étais pas content de la voir, mais tu savais qu’elle venait à propos d’ophelia. tu le sentais, et tu n’avais pas envie qu’elle te fasse un long discours à propos de ce que tu devais faire et ne pas faire. quelqu’un d’autre était déjà passé avant elle. quelqu’un d’autre t’avait déjà dit à quel point tu étais abruti de ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

Re: run for cover. (kai) - Dim 14 Jan - 14:24

Quand Amy frappe à la porte de Kai et qu'il prétexte être malade, elle sait tout de suite que c'est du flan. Elle ne va pas le laisser s'en sortir comme ça, et sûrement pas alors qu'elle a fait le chemin en sortant de la rééducation. Elle sait que sa réponse le fera bouger, qu'il ne la laissera pas s'être fatiguée pour rien. Autant utiliser un peu son handicap tant qu'elle peut le faire. Pour ce genre de choses en tout cas. Quelques secondes plus tard, elle lui demande de lui ouvrir, et il ne tarde pas à le faire. Elle remarque tout de suite sa mine déconfite, ce pantalon de jogging qui dit qu'il ne compte pas sortir de la journée. Si elle avait la chance d'être en bon état, elle en profiterait au moins pour aller courir, s'aérer un peu l'esprit... Mais lui, il reste terré là, à attendre que le temps passe. Elle a beau être désespérante parfois quand il s'agit de Mona, il bat des records. Comme toujours, il lui reproche d'avoir forcé sur ses jambes. « Tu me connais. » répond-elle, l'air de dire qu'il sait combien elle est têtue. Elle clopine jusqu'au canapé, et s'y pose enfin pour reposer ses jambes. C'est un soulagement, quoi qu'elle en dise. Elle est encore faible, et supporter tout son poids sur ses bras, qui se cramponnent aux béquilles... C'est épuisant. Il lui demande ce qu'elle fait là, et elle sourit un peu. « J'ai qu'une vie, je vais pas la passer à me reposer. Je passais voir mon petit-frère. » lance-t-elle, innocemment. Il n'y a pas que ça, bien sûr. Elle sait dans quel état il est depuis qu'Ophelia est dans le coin, et d'autant plus depuis qu'il sait qu'elle va se marier. D'eux deux, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Entre elle et ses doutes concernant Mona, lui et toute la peine que sa meilleure amie peut lui faire sans le vouloir... Ils font définitivement la paire. « T'as une sale tête d'ailleurs. Ça fait combien de jours que t'es pas sorti ? » demande-t-elle. Elle aimerait bien qu'il se remue un peu... Qu'il arrête de se morfondre, qu'il agisse... Qu'il fasse n'importe quoi pour peu qu'il bouge.

_________________


love&friendship
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. @annlanders ≈ › alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Lun 15 Jan - 21:58

tu avais répété un nombre incalculable de fois à ta sœur que ce n’était pas sérieux de sortir dans son état. elle risquait de tomber à tout moment. et en tombant, elle pouvait se faire encore plus mal et gâcher ses efforts. ça te rendait furieux qu’elle soit venue jusqu’à chez toi, même si cette visite partait d’une bonne intention. un coup de téléphone aurait été beaucoup moins dangereux pour elle. tu me connais. tu levas les yeux au ciel. tu la connaissais justement. tu savais qu’elle n’en faisait qu’à sa tête. tout le temps. tu le regardas marcher tant bien que mal jusqu’au canapé, avant de la rejoindre. tu ne savais pas ce qu’elle faisait là, mais tu savais que c’était forcément à propos d’ophelia. tu savais qu’elle aussi venait te faire la morale. j'ai qu'une vie, je vais pas la passer à me reposer. je passais voir mon petit-frère. tu soupiras. elle ne comprenait pas qu’elle devait se reposer pour aller mieux. elle ne comprenait qu’elle devait se reposer pour ne plus avoir à le faire justement. sa guérison passait aussi par le fait de ne pas vadrouiller aux quatre coins de la ville. mais ça non plus elle ne le comprenait pas. tu m’as vu, maintenant tu peux rentrer reposer ta jambe. tu n’étais pas particulièrement amical, mais c’était parce que tu savais ce qui allait suivre. tout le monde te le rabâchait sans cesse. ça commençait à te saouler un peu, fallait le dire. t'as une sale tête d'ailleurs. ça fait combien de jours que t'es pas sorti ? tu soupiras à nouveau. t’étais un grand garçon, tu faisais ce que tu voulais. ce n’était pas parce que tu n’étais pas beaucoup sorti de chez toi ces derniers temps que ça devait forcément poser problème. tu travaillais. tu parlais à tes amis. tout allait bien. enfin presque. lâche-moi, je suis malade je t’ai dit. c’était complètement faux bien sûr, mais tu ne voulais pas lui donner raison. tu ne voulais pas qu’elle sache qu’elle avait tout juste sur ton état. tu te lamentais chez toi pour ne pas avoir à affronter ce qui t’attendait dehors. en plus je suis sorti ce matin pour acheter du pain. tout ça parce que tu en avais marre de manger des céréales à tous les repas. quel gamin tu faisais.

_________________



so just come back
i'll make it better.
Revenir en haut Aller en bas
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

Re: run for cover. (kai) - Mar 16 Jan - 0:37

On lui disait souvent à Amy de se ménager... De ne pas forcer sur ses jambes. Kai le faisait souvent, entre autres. Mais comme toujours, elle faisait ce qu'elle voulait. Elle avait toujours été comme ça. Elle n'attendait jamais après qui que ce soit pour faire ce qu'elle avait décidé, et ce n'était certainement pas son petit-frère qui arriverait à la raisonner. Vraiment, têtue comme une mule. Par contre... L'accueil qu'il lui réserve est loin d'être chaleureux. S'il pouvait la mettre dehors, il le ferait sûrement. Il la renvoie chez elle, comme ça. « Wow sympa... J'aurais pu mourir en chemin pour venir te voir quand même. » Elle exagère un peu, mais c'est au moins pour lui faire prendre conscience qu'elle s'en donne la peine. Il ne lui a rien demandé cela dit, mais elle se fait du souci. Il n'a jamais été dans cet état... Et vraiment ça lui fait peur. Elle ne sait pas si d'autres ont tenté de le secouer, mais en tant que grande sœur, elle ne compte pas laisser couler. Elle lui fait une remarque, qui lui déplaît encore une fois. Elle n'est pas venue pour le caresser dans le sens du poil. Ce n'est pas son genre de toute façon. Il prétend être malade, et elle voit bien que la seule maladie qu'il ait, c'est un chagrin d'amour. On ne la lui fait pas à elle. « Vas-y. Tousse pour voir ? Prends ta température ? Mais vomis pas, s'il-te-plaît. » lance-t-elle. Elle se moque un peu de lui, pour lui montrer qu'elle ne le croit pas. Sa seule sortie se limite à la boulangerie... Comme un retraité qui aurait fait sa sortie du jour. Elle soupire, se disant que ce n'est pas encore ça. Et qu'il serait sûrement resté chez lui autrement. « C'est bien. Tu veux une médaille ? » demande-t-elle, ironique. Elle ne va pas le laisser dépérir ici, c'est hors de question. Elle est peut-être têtu, mais dans le genre, il rivalise sûrement avec elle. À quoi s'attend-il ? Ne se dit-il pas qu'un jour, Ophelia se pointera chez lui ? Ça n'a même pas l'air de lui effleurer l'esprit. « Sans déconner Kai... Tu vas rester là combien de temps ? Faut que t'arrêtes de faire le vampire, c'est plus à la mode. » souffle-t-elle.

_________________


love&friendship
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. @annlanders ≈ › alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Jeu 18 Jan - 21:01

tu n’aimais pas lui mentir à ta sœur. tu n’aimais pas lui faire croire que tu n’étais pas content de la voir. ce n’était pas le cas. pas vraiment. mais tu savais qu’elle était venue pour une bonne raison. tu savais qu’elle avait appris le retour d’ophelia et qu’elle avait fait le lien avec ta soudaine disparition. personne n’était assez stupide pour ne pas voir clair dans ton jeu. tu étais trop prévisible. pas assez discret aussi il fallait croire. wow sympa... j'aurais pu mourir en chemin pour venir te voir quand même. tu soufflas en levant les yeux au ciel. elle pouvait vraiment être dramatique quand elle voulait. c’était quand même elle qui s’était pointé à l’improviste alors qu’elle devrait être en train de se reposer. tu n’allais certainement pas la plaindre pour ça. ma pauvre, j’avais oublié que t’étais si fragile. tu lanças avec ironie, en retrouvant un peu ton sens de l’humour. pas pour longtemps, parce que ses suspicions te remirent de mauvaise humeur. elle avait le don de tout compliqué quand elle s’y mettait. vas-y. tousse pour voir ? prends ta température ? mais vomis pas, s'il-te-plaît. tu lui lanças un regard noir. ce n’était pas drôle. ce n’était pas cool de sa part de se moquer alors qu’elle savait exactement ce que tu vivais. si ça peut te convaincre. tu dis en haussant les épaules. tu ne devais pas avoir à fournir trop d’efforts non plus pour la faire partir le plus vite possible, mais s’il fallait que tu vomisses pour qu’elle te fiche la paix aujourd’hui, tu étais prêt à le faire. c'est bien. tu veux une médaille ? tu résistas à l’envie de lui montrer ton majeur. ce n’était pas assez mature de ta part. et elle trouverait forcément quelque chose à y redire. sans déconner kai... tu vas rester là combien de temps ? faut que t'arrêtes de faire le vampire, c'est plus à la mode. tu soupiras encore en te passant une main sur le visage. lâche-moi tu veux ? je suis un grand garçon amy. tu grognas. tu n’avais plus quinze ans. tu n’étais plus l’ado mal dans sa peau qui ne voulait pas sortir de sa chambre. et puis les vampires sont pas démodés. tu lanças, juste pour détendre un peu l’atmosphère. juste pour qu’elle se concentre sur ce débat plutôt que sur toi. tu savais que ça ne marcherait pas, mais tu pouvais toujours essayer. ça ne te coûtait rien.

_________________



so just come back
i'll make it better.
Revenir en haut Aller en bas
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

Re: run for cover. (kai) - Ven 19 Jan - 17:13

Amy ne s'attendait pas à ce que Kai l'accueille aussi mal... Parce qu'elle l'adore, qu'il fait partie des seuls membres de sa famille qu'elle porte dans son cœur. Et eux deux, ils ont été proches dès le premier instant. Ça lui fait de la peine qu'il accueille comme il le ferait avec n'importe qui, et sûrement les personnes qu'il ne veut pas voir. Pourtant, elle lui répond avec humour. Elle pouffe, quand il parle de sa soit-disant fragilité, elle qui fait la forte même avec des jambes en sale état. Et bien sûr, elle se moque un peu encore quand il prétend être malade. Elle sait que c'est faux, et on ne fait pas croire n'importe quoi à Amy. Il ne cesse de se montrer acide et elle en se démonte pas. Quoi qu'il dise, elle ne compte pas s'en aller. Elle a besoin de repos comme il l'a dit. Le repos elle le prend sur le canapé de son frère. Elle reprend, lui disant qu'il devrait sortir... Il prétend aussi être un grand garçon, dans un grognement digne d'un vieil ours. Elle soupire alors, « On dirait pas Kai. T'as quoi, douze ans ? » Il ne peut pas rester comme ça... Il faut qu'il se remue. Il ne trouvera pas la solution en restant entre quatre murs. Il reprend comme pour détourner un peu l'attention de la brune, sur la blague qu'elle vient de faire. « Bien sûr que si... Trop années deux mille. » répond-elle avec un petit sourire. Et puis elle soupire un peu. Au fond, elle comprend ce qu'il ressent. Il n'a d'yeux que pour cette fille, et elle ne le voit que comme un ami. C'est terrible comme situation, surtout quand tout se passe toujours aussi bien avec la personne. Mais la souffrance de ne pas être vu de la manière qu'on le voudrait, elle est bel et bien là. C'est plus dur que ça n'en a l'air, pour s'en débarrasser. Il sait que la situation avec Mona n'est pas idéale, elle lui a tout dit. Mona s'est confiée à elle, la considérant davantage comme une amie... Et puis elle n'aime sûrement pas les femmes non plus. Un problème de plus. « Je sais ce que ça fait, de vouloir rester en position fœtale quand t'intéresses pas la seule personne qui te plaît vraiment, tu le sais bien. » ajoute-t-elle. Parfois, elle se dit que la seule solution, c'est de se donner les moyens d'oublier la personne en question, se battre de toutes ses forces pour passer à autre chose.

_________________


love&friendship
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. @annlanders ≈ › alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Mar 23 Jan - 20:22

ce n'était pas que tu ne voulais pas voir amy, mais tu savais exactement pourquoi elle était venue. tu savais que ce n'était pas une visite de courtoisie parce qu'elle passait dans le quartier. elle était venue dans un but précis, celui de te faire sortir de chez toi une fois pour toute. tu avais beau l'aimer plus que tout au monde, tu ne comptais pas suivre ses conseils cette fois. ni même réagir aux piques qu'elle te lançait pour te forcer à lui répondre. on dirait pas kai. t'as quoi, douze ans ? tu levas les yeux au ciel. si tu avais douze ans, alors elle avait le même âge. ta sœur n'était pas plus mature que toi quand il s'agissait d'avoir le dernier mot. c'était sûrement de famille, même si vous n'aviez aucun lien de sang. bien sûr que si... trop années deux mille.[/b] tu forças un rire pour lui montrer que sa vanne n'était pas plus drôle que la tienne. c'était elle qui devait remonter le niveau, pourtant, elle ne faisait que l'abaisser encore plus. t'as perdu la main dis donc. tu soufflas en reportant ton attention sur les images à la télé. tu savais qu'en continuant de la chercher, elle éviterait d'aborder la question ophelia. pourtant, ta technique ne sembla pas fonctionner comme tu l'espérais. je sais ce que ça fait, de vouloir rester en position fœtale quand t'intéresses pas la seule personne qui te plaît vraiment, tu le sais bien. c'était justement pour ça que tu ne voulais pas qu'elle vienne aujourd'hui. parce qu'elle savait exactement ce que tu ressentais en ce moment. et parce qu'elle ne pourrait pas s'empêcher de te dire quoi faire, alors qu'il n'y avait justement rien à faire. aux yeux d'ophelia, tu n'étais qu'un fidèle ami censé organiser le plus beau jour de sa vie. amy ne pouvait pas le comprendre ça. c'est pas pareil.. tu soufflas d'un air renfrogné. est-ce que mona sait qu'elle te plaît ? parce que je suis à peu près sûr qu'ophelia pense que je suis gay. c'était la pire des choses qui pouvait arriver et c'était justement ce qu'il se passait en ce moment. tu ne pouvais pas cacher tes sentiments, mais elle semblait ne pas le voir. elle semblait ne pas te voir, toi.

_________________



so just come back
i'll make it better.
Revenir en haut Aller en bas
Naine videuse
avatar
Amy Manning
messages : 66
à sf depuis : 01/01/2018
crédits : lallybroch.
âge : 30
occupation : caissière pour un manège.
quartier : downtown.

Re: run for cover. (kai) - Ven 26 Jan - 13:29

Clairement, Kai n'a pas l'air ravi de la voir... Et dans le fond, ça lui fait de la peine, même si elle tente de blaguer, de le charrier un peu. Elle a un peu de mal quand même, la peine prenant le dessus. Ils ont toujours été proches, elle ne veut pas que le retour d'Ophelia y change quoi que ce soit. Et elle aimerait aussi qu'il vive, qu'il tente de l'oublier parce qu'il se fait plus de mal que de bien. Kai la cherche un peu, mais ça ne fonctionne pas. Ils sont têtus tous les deux, ce n'est un secret pour personne. Amy sait qu'elle peut le comprendre... ça a beau ne pas être la même situation, les femmes qu'ils ont en vue ne les voient pas comme ils le souhaiteraient. C'est triste, bien sûr, surtout quand on n'arrive pas à oublier ces personnes-là. Elles ont une emprise sur eux sans même le réaliser. Kai s'obstine à dire que ce n'est pas la même chose, puis lui demande si Mona est au courant. Jamais elle n'osera lui dire... Elle a trop peur de sa réaction. Et même si elle est ouverte, tolérante, elle rejettera Amy parce qu'elles sont différentes. La brune secoue la tête, « Non, bien sûr que non... Si elle savait elle prendrait ses jambes à son cou. Et imagine qu'elle voit ces choses d'un mauvais œil, ce qu'elle penserait de moi si elle savait ? » demande-t-elle. Ça lui fait peur, le regard des autres. Ces choses ont beau être entrées dans les mœurs, c'est toujours difficile. Y a toujours des tabous... Pourtant, une ville comme San Francisco, avec de la diversité à tous les niveaux, devrait faciliter les choses. « Puis elle est hétéro de toute façon. » ajoute-t-elle. Elle n'a aucune chance. Puis quand elle repense à ce moment où elle l'a vue danser avec un homme... ça ne fait aucun doute. Il n'y a bien qu'eux dans son esprit, et elle n'y a pas sa place. Elle se torture sûrement à penser à elle de cette manière, mais l'oublier elle n'y arrive pas. « Mais toi... Tu peux lui montrer que tu sais sortir avec des filles, peut-être ? » suggère-t-elle. Déjà, pour qu'Ophelia ne le voit plus comme le meilleur ami gay que bien des filles rêvent d'avoir.

_________________


love&friendship
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. @annlanders ≈ › alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Tinderella
avatar
Isaac Miller
messages : 109
à sf depuis : 06/01/2018
crédits : @hoodwink, @solosands
âge : 30
occupation : professeur d'histoire
quartier : haight asburry

Re: run for cover. (kai) - Mar 30 Jan - 13:15

tu savais que t'étais pas très cool avec elle. tu savais qu'elle s'inquiétait pour toi, et que sa visite partait d'une bonne attention. elle était mignonne de venir voir comme tu allais, mais un simple coup de fil aurait suffi. tu ne voulais pas qu'elle te voit dans cet état. tu ne voulais pas qu'elle te voit s'apitoyer sur ton sort comme s'il n'y avait aucun espoir. sauf que de l'espoir, il n'y en avait vraiment pas pour toi. ophelia allait se marier, et c'est toi qui rendrait ce jour parfait. voilà tout ce que tu pouvais espéré. qu'elle soit heureuse. non, bien sûr que non... si elle savait elle prendrait ses jambes à son cou. et imagine qu'elle voit ces choses d'un mauvais œil, ce qu'elle penserait de moi si elle savait ? puis elle est hétéro de toute façon. tu soupiras un peu. vous aviez décidément tous les deux autant de mal en amour, même si vous n'aviez aucun lien de sang. même si vous ne partagiez rien qu'autre qu'un amour fraternel. c'était ta sœur, bien plus que tous les nouveaux enfants de vos deux parents. si elle le savait, elle penserait que t'es quelqu'un de formidable et elle changerait de bord. tu dis en haussant les épaules, avant d'esquisser un sourire. si sa brune ne voyait pas ça, c'est qu'elle ne la méritait pas. c'est qu'elle était aveugle aussi. mais toi... tu peux lui montrer que tu sais sortir avec des filles, peut-être ? tu secouas la tête. tu y avais déjà pensé, mais ce n'était pas la bonne solution. tu ne voulais pas utiliser une femme pour montrer à une autre que tu n'étais pas celui qu'elle pensait. ce n'était pas dans ta logique de faire ça. mais après ophelia verra que je suis pas intéressée par elle et on en sera au même point. tu soufflas en posant levant les yeux vers le plafond, la tête contre le dossier du canapé. c'était un casse-tête sans fin. dans chaque solution que tu trouvais, il y avait un inconvénient. tu finirais par croire que ce serait beaucoup plus simple si tu restais enfermé ici à faire le mort.

_________________



so just come back
i'll make it better.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: run for cover. (kai) -

Revenir en haut Aller en bas
 

run for cover. (kai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAN FRANCISCO BAY BLUE :: v1-